Cycle de Doha

Les négociateurs agricoles de l’OMC cherchent à sortir de l’impasse

Lors de leur première réunion depuis la Conférence ministérielle de l’OMC en décembre 2011, les négociateurs agricoles du cycle de Doha se sont engagés à envisager de nouvelles approches pour tenter de faire progresser leurs travaux.
«Mon sentiment est que, dans l’ensemble, nous sommes encore au stade de clarifier où en sont les choses, avant de déterminer où cela nous mènera », a admis le 22 mars l’ambassadeur néo-zélandais, John Adank, devant le groupe des négociations agricoles de l’OMC dont il assure la présidence.