Elargissement

Les négociations agricoles avec la Turquie au point mort

L’Union européenne s’apprête à confirmer le gel du chapitre agricole des pourparlers d’adhésion avec Ankara. Ce gel a été décidé en décembre dernier par les chefs d’Etat et de gouvernement pour 8 des 35 volets de la négociation face au refus de la Turquie de reconnaître Chypre. Les Vingt-sept estiment, dans un projet de courrier qui devrait être envoyé prochainement, que « la Turquie n’est pas suffisamment préparée pour les négociations ».

Les obstacles à l’ouverture des négociations d’adhésion de la Turquie, dans le domaine agricole, sont nombreux et ne se résument pas simplement au refus d’Ankara d’ouvrir ses ports et aéroports aux navires et aux avions chypriotes, bien que ce point arrive en tête des griefs mentionnés par les diplomates de l’Union dans un courrier préparé ces dernières semaines.