Commission européenne

Les priorités de la commissaire à l’agriculture désignée (et contestée)

Mise en œuvre de la réforme de la Pac, réforme du secteur du sucre, mais aussi, si nécessaire, simplification de l’organisation commune du marché des fruits et légumes et adaptations de l’OCM du vin : telles sont les priorités de Mariann Fischer Boel, commissaire européenne désignée à l’agriculture. Avant de prendre ses fonctions, celle-ci sera auditionnée le 6 octobre par la commission compétente du Parlement européen. Sa désignation continue toutefois de provoquer quelques remous.

Le sucre est l’un des derniers secteurs importants ayant besoin d’être réformés. Je lui accorderai une priorité maximale », annonce Mme Fischer Boel en réponse à un questionnaire détaillé élaboré par la commission de l’agriculture du Parlement européen Voir même numéro. « La Commission (actuelle) a adopté un rapport sur la simplification de l’organisation commune du marché des fruits et légumes.