Plan de relance économique

Les Vingt-sept à la recherche d’une solution budgétaire

La liste des projets éligibles et, surtout, les modalités de financement restent les deux principales difficultés dans la négociation des Vingt-sept sur le plan de relance économique proposé par la Commission de Bruxelles. La présidence tchèque de l’UE compte entamer des discussions sur ce sujet avec le Parlement européen, qui est co-législateur, son objectif étant de dégager un compromis avant le sommet européen des 19 et 20 mars.

Le plan proposé par la Commission européenne prévoit une enveloppe de 5 milliards d’euros : 3,750 milliards pour des projets dans le secteur de l’énergie, dont la liste soulève encore des problèmes, et 1,250 milliard pour le développement rural, dont les deux tiers pour les infrastructures internet à large bande et le reste pour les « nouveaux défis » recensés lors du bilan de santé de la Pac.