Matières premières

Les Vingt-sept pour des marchés des dérivés plus « intègres et transparents »

14.03.2011 - 19:23
-
(FXS,AC)
-
Les Vingt-sept reconnaissent, dans des « conclusions », la nécessité d’améliorer le fonctionnement, plus exactement « l’intégrité » et « la transparence », des marchés des dérivés des produits de base. Un signal important, dont ne voulait pas le Royaume-Uni, aux yeux de la présidence française du G20, qui a chargé le Programme alimentaire mondial (PAM) de réfléchir à la mise en place d’un système de stocks de denrées alimentaires humanitaires pour parer à des émeutes de la faim. De son côté, la FAO a décidé d’organiser des séminaires sur la volatilité des prix dans les régions les plus vulnérables. Enfin, le FMI est « extrêmement inquiet » des conséquences de la hausse des prix de l’alimentation sur les habitants les plus pauvres de la planète.
Le Conseil des ministres « compétitivité » de l’UE devait adopter le 10 mars des conclusions sur la base de la communication de la Commission européenne de début février consacrée aux « défis posés par les marchés des produits de base et les matières premières » (1).