Pac

« L’Europe s’occupe de petites fleurs et d’oiseaux ! »

« L’Europe s’occupe de petites fleurs et d’oiseaux », a lancé, provocateur, Henri Nallet, ancien ministre de l’Agriculture, qui participait avec d’autres de ses collègues ex-ministres (François Guillaume, Michel Cointat, Jean-Pierre Soisson) à un grand débat dans le cadre du cinquantenaire de l’Afja (Association française des journalistes agricoles), le 8 décembre. « La Pac est la seule politique commune qui restera », prédit Henri Nallet.

« Quand on était six dans l’Europe, on avait une idée de ce qu’on voulait faire. Là, à 25, c’est un bras d’honneur !», résume, volontiers provocateur, l’ancien ministre de l’Agriculture Henri Nallet. Ce dernier regrette que la France soit « toujours sur la défensive » au niveau des instances européennes et ne soit pas dans le débat. « Edgar Pisani a raison, on va à la catastrophe : l’Europe s’occupe de petites fleurs et d’oiseaux», résume Henri Nallet.