Biocarburants

L’industrie brésilienne craint de nouveaux obstacles aux échanges d’éthanol

26.04.2010 - 04:56
-
(FXS)
-
L’industrie brésilienne de la canne à sucre craint que, sous le couvert de préoccupations environnementales, les politiques menées dans certaines régions du monde ne se traduisent par de nouveaux obstacles aux échanges d’éthanol. Un produit qui, selon elle, doit être considéré comme un « bien environnemental » et, à ce titre, exempt de droits de douane.
«Il est essentiel que les pays membres de l’Organisation mondiale du commerce réconcilient leur politique commerciale et leur politique de lutte contre le changement climatique, et que l’on progresse vers l’inclusion de l’éthanol dans la liste des biens environnementaux pour lesquels les droits de douane doivent être abolis », a demandé le 18 avril Marcos Jank, le président de l’Association brésilienne des industries de la canne à sucre, l’Unica.
Mots-clés