Politiques agricoles

L'OCDE appelle à réduire encore les politiques d'intervention sur les marchés

08.09.2014 - 08:00
-
(HP)
-
L'organisation des pays développés, l'OCDE, appelle, au travers d'un rapport sur le bilan des politiques agricoles, à réduire encore la part des mesures d'intervention sur les marchés. L'organisation donne un satisfecit à l'Union européenne sur la manière dont elle gère les retombées de l'embargo russe sur les produits alimentaires.

IL faut redoubler d'effort en matière de démantèlement des interventions sur le marché, appelle en substance l'OCDE. Non contente de voir le poids des crédits publics se réduire d'année en année dans le revenu des agriculteurs, l'OCDE appelle à faire plus. En 1986, la part des transferts d'État en moyenne dans les pays de l'OCDE représentait de l'ordre de 38% de la recette agricole. Aujourd'hui, en moyenne elle n'en représente que 18%. Ce taux moyen pour les pays membres de l'organisation est presqu'exactement celui de l'Union européenne.