Londres veut négocier en même temps les termes du Brexit et un accord de libre-échange avec l’UE

31.03.2017 - 08:00
-
FXS
-
Une période d’incertitude s’ouvre, entre autres pour le secteur agricole et agroalimentaire, alors que vont débuter les négociations sur le Brexit que Londres a notifié officiellement. Le Royaume-Uni veut que soient négociés en même temps les conditions de sa sortie de l’Union et le cadre de la relation future, à savoir un accord de libre-échange. Une approche repoussée par ses interlocuteurs.

La première ministre britannique a notifié par lettre remise le 29 mars au président du Conseil européen, Donald Tusk, la sortie de son pays de l’UE, donnant ainsi le coup d’envoi de négociations qui devraient durer deux ans (1). Un sommet des Vingt-sept est prévu le 29 avril pour définir les grandes lignes de la position de l’Union dans ces pourparlers.

Mots-clés