Promotion des produits agricoles

L’UE doit, sans « complexe », promouvoir ses produits

L’UE doit être « ambitieuse et sans complexe » vis-à-vis de ce que les autres grands exportateurs mondiaux ont su mettre en place, a plaidé le commissaire européen Dacian Ciolos en présentant aux Vingt-sept la communication de la Commission sur la politique de promotion agricole.
La Commission de Bruxelles consacre actuellement quelque 50 millions d'euros par ans pour soutenir des campagnes d'information et de promotion en faveur des produits agricoles, tant sur le marché intérieur que sur les pays tiers, sans tenir compte ni du vin et des spiritueux (112 millions d’euros en 2012) ni des fruits et légumes (34 millions), a rappelé Dacian Ciolos qui, le 26 avril à Luxembourg, présentait aux ministres de l’agriculture des Vingt-sept la communication sur ce sujet que l’exécutif a adoptée le 30 mars dernier (1).