L’UE veut obtenir sa juste place au sein de l’Organisation internationale de sucre

08.12.2017 - 08:00
-
FXS
-
Bruxelles demande aux Vingt-huit de l’autoriser à entamer des négociations pour accroître l’influence de l’UE au sein de l’Organisation internationale de sucre, proportionnellement à la contribution budgétaire qu’elle lui apporte et à son poids sur le marché mondial de ce produit.

La Commission européenne propose au Conseil des Vingt-huit de l’autoriser à « entamer des négociations avec les autres parties à l’accord international de 1992 sur le sucre », au sein de l’Organisation internationale du sucre (OIS), « en vue de (le) moderniser compte tenu de l’évolution du marché mondial du sucre et de remédier au décalage existant entre l’influence et la contribution financière des membres de l’OIS, d’une part, et leur position relative sur le marché mondial du sucre, d’autre part ».

« Opaque »