Budget européen

Négociations tendues entre les Vingt-sept et le Parlement européen

Le premier ministre britannique, David Cameron, a obtenu, lors du sommet européen de fin octobre, que dix autres chefs d’Etat et de gouvernement se joignent à lui pour s’opposer de la façon la plus ferme à la hausse du budget communautaire demandée pour 2011 par le Parlement européen. Or, ce dernier a maintenant, en la matière, les mêmes pouvoirs que le Conseil des ministres de l’UE. De plus, il demande un engagement institutionnel et politique sur le financement futur des politiques de l’Union.
Par rapport à 2010, le Conseil des ministres de l’UE prévoit, pour 2011, une augmentation du budget communautaire de 0,2 % en crédits d’engagement, à 141,777 milliards d’euros, et de 2,9 % en paiements, à 126,527 milliards (1), tandis que le Parlement européen demande une augmentation de respectivement 1,1 %, à 143,070 milliards – dont 300 millions d’euros pour un Fonds laitier –, et 6,2 %, à 130,559 milliards (2).
Dans une lettre rectificative, la Commission européenne vient toutefois de réduire de 346 millions d’euros, à 43,401 milliards d’euros, ses estim