Etats-Unis/Chine

Nouveaux rebondissements dans le conflit sino-américain sur la volaille

L’OMC a donné raison le 29 septembre à la Chine qui avait porté plainte en avril 2009 contre les Etats-Unis estimant contraire aux règles internationales une loi américaine limitant les importations de volailles chinoises. Trois jours plus tôt, Pékin a annoncé sa décision d’imposer des taxes antidumping allant jusqu’à 105% sur les produits américains à base de poulet.
L’Organe de règlement des différents (ORD) de l’OMC a estimé que la loi américaine visée par la Chine était « en contradiction » avec l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (Gatt). Il a toutefois souligné qu’il ne ferait pas de recommandation à Washington étant donné que la loi en question « a expiré ».
Chine et Etats-Unis avaient réciproquement interrompu leurs importations de volailles en 2004, par crainte de propagation du virus de la grippe aviaire.