OMC : Coop de France condamne les propositions de Peter Mandelson

« L’Europe à 27 n’est plus qu’une agence de libéralisation sans tutelle politique », a indiqué Philippe Mangin, dans un communiqué du 8 février. Le président de Coop de France condamne la proposition du commissaire européen Peter Mandelson qui permettrait de « baisser les droits de douane de 39 % à 54 % » dans le cadre des négociations à l’OMC. Coop de France dit «s’indigner d’une telle manœuvre». « Si le projet de constitution n’était pas parfait, son refus fait bel et bien les choux gras d’une administration pro-libérale.