Pesticides : après les abeilles, les chauves-souris

La méthodologie actuelle d’évaluation des risques des pesticides pour les oiseaux et les mammifères qui y sont exposés dans l’UE n’est pas suffisamment protectrice envers les chauves-souris, estime l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) dans un avis du 29 juillet. Il est nécessaire d’élaborer un système d’évaluation des risques spécifique pour les chauves-souris, d’autant plus qu’elles aident à réguler les populations d’arthropodes, y compris les espèces nuisibles, recommandent les experts de l’Efsa.

Mots-clés