Débat

Politique régionalisée : entre soutiens de proximité et risques de distorsion

Lors d’une table ronde organisée le 18 octobre par l’Association des régions de France, des personnalités de la profession agricole ont débattu sur le rôle que devraient avoir les régions pour soutenir le secteur. La FNSEA craint qu’une trop forte régionalisation de la politique agricole entraîne des distorsions de concurrence, Coop de France défend un soutien régional à l’industrie agroalimentaire et la Confédération paysanne plaide pour une politique de territoire facilitant l’installation.
«Les régions souhaitent de plus en plus jouer un rôle dans la mise en œuvre de la politique agricole », a rappelé René Souchon, en charge des questions agricoles au sein de l’ARF (Association des régions de France) lors du colloque organisé le 18 octobre par l’association. Ce rendez-vous a donc été l’occasion d’organiser une table ronde autour des politiques régionales à développer pour soutenir le secteur agricole. « L’acte 3 de la décentralisation, nous y sommes, et la Politique agricole commune est en révision », a affirmé René Souchon.