Prêts bonifiés

Pour les Jeunes agriculteurs, le compte n’y est toujours pas

Malgré le vote d’un amendement déposé par le député Le Fur lors de l’examen du projet de loi de finances pour 2008 visant à augmenter de 5 millions d’euros les crédits pour la bonification des prêts JA, le compte n’y est toujours pas. Il manque 20 millions d’euros pour boucler 2007 et 30 millions d’euros pour 2008, calculent les Jeunes agriculteurs. En conséquence, des projets à l’installation sont bloqués. En effet, les candidats attendent de pouvoir bénéficier de la bonification de prêts pour concrétiser leur installation.

«Il manque toujours 20 millions d’euros à trouver pour 2007 et 30 millions pour 2008 afin de permettre aux jeunes d’envisager sereinement leur avenir et celui du secteur », regrette Philippe Meurs, président de Jeunes agriculteurs. Les JA sont victimes des économies budgétaires imposées à Michel Barnier, le ministre de l’Agriculture qui a défendu, le 14 novembre devant l’Assemblée nationale un budget « contraint ».

Mots-clés