Réforme de la Pac et OMC :

Interrogé pour savoir s’il soutenait la position française selon laquelle la crise alimentaire plaide pour un maintien d’un secteur agricole fort dans l’UE et de la Pac qui l’a favorisé, le ministre allemand de l’agriculture Horst Seehofer a affirmé le 22 avril à Berlin être « complètement d’accord avec cette position ».