Riz : la clause de sauvegarde européenne dénoncée par le Cambodge et la Birmanie

25.01.2019 - 08:00
-
(FXS)
-

Le Cambodge et la Birmanie ont dénoncé la décision de la Commission européenne de déclencher la clause de sauvegarde sur leurs exportations de riz indica dans l’UE en leur réimposant à compter du 18 janvier et pour trois ans un droit de douane de 175 €/tonne progressivement réduit à 150 €/t en 2020 et 125 €/t en 2021 (1). C’est une « arme pour tuer les agriculteurs et leurs familles qui sont endettés », a dénoncé le 17 janvier le ministère cambodgien du commerce.