Soja : Bruxelles tient ses engagements envers Washington

11.01.2019 - 08:00
-
(AG)
-
Les importations de soja américain continuent de grimper dans l’UE suite aux engagements pris en juillet par Jean-Claude Juncker pour désamorcer la crise commerciale avec les États-Unis. Et le soja pourrait bientôt être autorisé comme matière première pour la production de biodiesel dans l’UE. Dans le même temps, Bruxelles continue de négocier avec les exportateurs argentins auxquels elle souhaite imposer des droits compensateurs.

Les importations de soja américain par l’Union européenne ont augmenté de 112 % en juillet-décembre 2018 (à 5 181 833 tonnes) par rapport à la même période de l’année en 2017, a annoncé le 7 janvier la Commission européenne qui souhaite montrer une nouvelle fois à son partenaire américain qu’elle tient ses engagements. Lors d’une visite aux États-Unis au mois de juillet, le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, avait promis, afin de désamorcer le conflit commercial entre Washington et Bruxelles, « d’accroître le commerce » de soja (1).