Libre échange UE/États-Unis

Sur le TTIP, Phil Hogan « s'engage », le Parlement européen se divise

Alors que les eurodéputés, divisés, ont reporté leur vote sur les négociations de libre-échange entre l'UE et les États-Unis, le commissaire européen Phil Hogan réaffirme son « enga-gement fort » de défendre l'agriculture dans ces pourparlers. Ce secteur risque toutefois de pâtir des lignes rouges et revendications de l'Union dans les domaines sanitaire et de la protection des indications géographiques.

« Je peux confirmer que la réduction des barrières non-tarifaires est un objectif clef » des négociations du Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement (TTIP), écrit Phil Hogan en réponse à une lettre que lui avait adressée les présidents du Copa-Cogeca (organisations et coopératives agricoles de l'UE), Albert Jan Maat et Christian Pees (1). « La Commission européenne s'est engagée activement avec les Américains pour réduire et/ou éliminer les mesures non-tarifaires identifiées comme inutiles ou discriminatoires », assure le commissaire à l'agriculture.