Ministère de l'Agriculture

Un gel de 5 % du budget de l'agriculture française 

Le ministère de l'Agriculture n'est pas épargné par la mise en place d'une réserve de crédit de 7,4 milliards d'euros sur le budget de l'État souhaité par Nicolas Sarkozy, ministre de l'Économie et des Finances. La contribution de l'Agriculture à la mise en réserve et les lignes de crédits mobilisables dans ce but ont été révélés par le journal Les Marchés du 29 avril.  Sur le document élaboré par le ministère des Finances, la contribution demandée à l'Agriculture est de 245,28 millions d'euros, soit quelques 4,9 % du budget voté dans le cadre de la loi de finance initiale 2004. Les discussions entre le ministère de l’Agriculture et celui des Finances se poursuivent activement.

L'agriculture ne fait pas exception. Comme les autres ministres, Hervé Gaymard a reçu une lettre du ministre de l'Économie et des Finances Nicolas Sarkozy. En annexe figure les "crédits mobilisables 2004" et le total de la contribution à la mise en réserve qui s'élève à 245,28 millions d'euros. En clair, le ministère de l'Économie a identifié plusieurs "chapitres" budgétaires susceptibles de voir leur budget pour partie gelé sur les bases de la loi de finances initiale 2004.