OMC

Un projet de compromis pour ressusciter les négociations agricoles

Les présidents des groupes de négociations de l’OMC sur l’agriculture et les droits de douane industriels ont soumis le 17 juillet des projets de « modalités » – c’est-à-dire de compromis – devant seulement être considérés, selon Pascal Lamy, le directeur général de l’organisation, comme des . Les 150 pays membres feront connaître leurs premières réactions dans la semaine du 23 juillet à Genève, les discussions devant ensuite reprendre le 3 septembre après la pause de l’été. Pour l’agriculture, le document présenté à Genève par Crawford Falconer réduit sensiblement, par rapport à celui de 2006, les fourchettes de réductions du soutien interne et des tarifs à l’importation proposées pour parvenir à un accord. Ceux qui voudront discuter « en dehors de ces fourchettes » sont ceux qui , a averti l’auteur de ce texte.

Outre les travaux des groupes de négociations, celui sur l’agriculture devant se réunir le 24 juillet, le Conseil général de l’OMC tiendra une session le 27 juillet à Genève, des échanges de vue devant avoir lieu la veille au sein du Comité des négociations commerciales.