Budget

Un taux d’erreur stable pour la Pac, très faible pour les paiements directs

Selon la Cour des comptes européenne, le taux d’erreur constaté dans les dépenses du budget de l’UE en 2010 est en moyenne de 2,3 % pour la Pac et la politique de l’environnement. Les paiements directs aux agriculteurs sont exempts d’erreur significative (moins de 2 %).
Les comptes de l’UE sont fiables mais restent affectés par un niveau significatif d’erreur, estime la Cour des comptes européenne (CdCE) dans son rapport annuel relatif à l’exercice 2010, publié le 10 novembre.