Commerce extérieur

Une pente à remonter pour les vins français en terres anglo-saxonnes

Les vins français ont perdu des parts de marché au Royaume-Uni et aux États-Unis face aux avancées des vins en provenance des nouveaux pays exportateurs ces dernières années. Ces pays ont su se mettre à la portée d’un public qui découvre le vin. Néanmoins la porte n’est pas fermée aux vins français. Certaines belles avancées sont encourageantes, ressort-il des rencontres agro-alimentaires du Centre français du commerce extérieur (CFCE) qui se sont tenues le 3 mars.

Comme chaque année, le CFCE, appelé Ubifrance depuis février 2004, organise ses « rencontres agro-alimentaires », en marge du Salon de l’agriculture, pendant lesquelles les entreprises peuvent rencontrer quelque 67 attachés, experts et chargés de mission agricole, représentant la France dans 53 pays.