Aggravation des crises alimentaires en 2019

08.05.2020 - 08:00
-
(RM)
-
Près de 135 millions (Mio) de personnes dans 55 pays ou territoires vivent en situation de crise alimentaire ou pire, soit une hausse de 22 Mio de personnes entre 2018 et 2019, indique le rapport mondial sur les crises alimentaires 2020, publié le 21 avril par des agences de l’Organisation des Nations-unies (ONU) et des bailleurs de fonds internationaux. L’aggravation de l’insécurité alimentaire dans le monde s’explique avant tout par trois facteurs : la hausse des conflits armés, l’intensité et la gravité croissantes des phénomènes météorologiques extrêmes et la survenance de chocs économiques. L’Afrique reste encore le continent le plus touché avec 54 % du nombre total de personnes en crise ou pire.

Selon le dernier rapport mondial sur les crises alimentaires 2020, publié le 21 avril par des agences de l’Organisation des Nations-Unies (ONU) et des bailleurs de fonds internationaux, près de 135 Mio de personnes dans 55 pays ou territoires ont été classées en situation de crise ou pire, soit une augmentation de 22 Mio de personnes entre 2018 et 2019.