Aides directes : la France et l’Espagne demandent le versement d’avances

Les autorités françaises et espagnoles viennent de demander à la Commission européenne la possibilité de procéder au versement anticipé d’une partie des aides directes dues au titre de l’année 2010. Pour justifier leur requête, ces deux pays mettent en avant la crise économique qui a lourdement frappé le secteur agricole. L’Espagne met également l’accent sur les inondations qui ont affecté la plupart des régions agricoles durant les premiers mois de l’année.

Mots-clés