Appel des Etats membres les plus libéraux à l’unité de l’UE

« La capacité de l’UE à rester une force de persuasion dans cette phase cruciale (du cycle de Doha) dépend de la faculté d’agir en cohérence », écrivent les ministres du commerce de six Etats membres traditionnellement favorables à une plus grande libéralisation des échanges – Royaume-Uni, Suède, République tchèque, Estonie, Lettonie, Slovénie – dans une lettre ouverte publiée par l’International Herald Tribune.