Aviculture

La Commission européenne a réduit de 30 % les montants des restitutions à l’exportation sur les œufs et les volailles à partir du 21 novembre. Seul le montant des restitutions sur les œufs en coquille destinés à l’Extrême orient demeure inchangé. Cette décision est liée à la faiblesse de l’euro par rapport au dollar et à la situation générale du marché. Depuis le début de la campagne 2008/09, les exportations subventionnées européennes de volailles et d’œufs ont atteint respectivement 26 % et 12,5 % des plafonds autorisés à Genève (plafonds Gatt)