Bruxelles assouplit les mesures de promotion du vin touché par les sanctions américaines

17.01.2020 - 08:00
-
(RM)
-
Pour aider une filière vitivinicole européenne en difficulté suite à la hausse des droits de douane américains (+25 %) en lien avec l’affaire Airbus, les États membres ont accepté le 15 janvier les mesures de flexibilité supplémentaires proposées par la Commission européenne, pour les programmes nationaux de promotion dudit secteur. En parallèle, et dans le cadre du programme général de promotion, Bruxelles a lancé le 14 janvier, l’appel à propositions pour les campagnes visant à promouvoir l’achat et la consommation des produits agroalimentaires de l’Union européenne.

Réunis lors d’un comité de gestion, les experts des États membres ont accepté le 15 janvier les mesures de flexibilité supplémentaires pour les programmes de promotion du secteur vitivinicole (1) proposées par la Commission européenne pour aider le secteur à faire face à l’augmentation des droits de douanes américains (+25 %) en représailles aux subventions européennes à Airbus.