Réforme de la Pac

Bruxelles assouplit sa proposition de verdissement

21.05.2012 - 19:29
-
(AG)
-
Afin de désamorcer le débat sur un verdissement de la Pac à la carte, comme le demandent de nombreux Etats membres, la Commission européenne est venue au Conseil agricole du 15 mai avec un document de compromis. « Je crois que ceux qui veulent un menu de mesures vont trouver un intérêt à notre proposition. Et pour nous, c’est l’assurance que les mesures de verdissement ne seront pas diluées », a indiqué le commissaire européen à l’agriculture, Dacian Ciolos. Il propose d’étendre les critères de reconnaissance des agriculteurs « verts par définition » en mettant en place un système d’équivalence entre certaines certifications environnementales nationales ou mesures du 2e pilier et les mesures de verdissement. Autres évolutions : une modification de la définition des prairies permanentes et plus de souplesse en ce qui concerne l’obligation de diversification des cultures.
«Je suis venu, au nom de la Commission européenne avec plusieurs suggestions de flexibilité », a annoncé Dacian Ciolos, le 15 mai à l’occasion du Conseil des ministres de l’agriculture de l’UE à Bruxelles. La veille de cet échange de vues, la Commission européenne avait fait circuler un document de compromis sur les mesures de verdissement proposées dans le cadre de la réforme de la Pac.