Bruxelles exclut la viande bovine et l’éthanol de l’offre au Mercosur

06.05.2016 - 08:00
-
FXS
-
Confrontée aux critiques de nombreux États membres, de députés européens et des organisations professionnelles, la Commission de Bruxelles a décidé de sortir la viande bovine et l’éthanol de la liste des produits sensibles inclus à l’origine dans l’offre d’accès au marché de l’UE qu’elle doit présenter sous peu au Mercosur pour la négociation d’un accord de libre-échange.

Une douzaine d’États membres, dont l’Irlande, la France, l’Autriche, la Grèce, la Hongrie, la Pologne et la Roumanie, avaient réitéré le 28 avril, lors d’une réunion des experts commerciaux nationaux, leur opposition à l’inclusion à ce stade des produits agricoles sensibles (78 000 tonnes de viande bovine, 78 000 t de volaille, 600 000 hl d’éthanol, etc.) dans l’offre révisée d’accès au marché de l’UE que la Commission européenne doit présenter le 11 mai dans le cadre des négociations de libre-échange avec le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay, le Venezuela n’y part

Mots-clés