Développement durable

Bruxelles prête à s’impliquer davantage dans le développement du commerce équitable

Dans une communication adoptée le 5 mai, la Commission européenne indique son intention de maintenir son engagement et son soutien en faveur du commerce équitable et d’autres systèmes privés d’assurance de la durabilité liés au commerce. Elle n’exclut pas de prendre plusieurs initiatives dans des domaines stratégiques ( protection des consommateurs développement social et économique, commerce, environnement, marché intérieur) tout en insistant sur l’importance de la nature non-gouvernementale du commerce équitable. « Une réglementation par les pouvoirs publics risquerait d’entraver le bon fonctionnement de systèmes privés dynamiques », indique-t-elle dans sa communication.

A l’avenir, la Commission entend étudier la possibilité d’approfondir le dialogue, la coopération et, le cas échéant, la convergence entre différents systèmes privés d’attribution de labels pour promouvoir les synergies éventuelles et renforcer la clarté à l’intention des consommateurs européens. Ces derniers achètent chaque année pour environ 1,5 milliard d’euros de produits certifiés « commerce équitable », ce qui représente 60 à 70 % des ventes mondiales dans ce secteur.