Élargissement

Bruxelles propose de franchir une étape avec la Roumanie

La Commission européenne devrait présenter aux États membres, fin septembre, un accord de libéralisation des échanges de produits agricoles transformés négocié avec la Roumanie dans le cadre de ses pourparlers d’adhésion à l’UE. Outre l’élimination totale des barrières au commerce de certains produits, il prévoit des réductions progressives de droits à l’importation ou des contingents tarifaires et la suppression des restitutions européennes et des subventions roumaines à l’exportation, l’objectif étant d’arriver au libre-échange en 2007, date à laquelle Bucarest espère adhérer à l’Union.

En vertu du texte finalisé par les négociateurs européens et roumains, l’accord serait mis progressivement en vigueur dès cette année. Ainsi, de nombreux produits roumains importés dans la Communauté verraient leurs droits à l’importation réduits à zéro fin 2004 ou au plus tard au 1er janvier 2005, dont : yaourts, maïs surgelé ou en conserve, extraits végétaux, huiles ou graisses végétales, margarine, sucreries, chocolat et préparations à base de cacao, couscous, céréales pour petit-déjeuner, produits de boulangerie, arachide, levure, glaces et potages.

Mots-clés