Bruxelles reconnaît un manque de budget pour intervenir sur les marchés

Malgré les demandes pressantes des professionnels, de nombreux eurodéputés et ministres de l’Agriculture de l’UE, le commissaire européen à l’Agriculture, même s’il en reconnaît la nécessité, admet qu’il aura du mal à trouver les fonds pour financer des mesures d’intervention sur les marchés agricoles notamment dans les secteurs du lait et de la viande. « La plupart des fonds sont consommés et nous n’avons pas encore de budget pour 2021 », a indiqué Janusz Wojciechowski lors d'un échange avec la commission de l'Agriculture du Parlement européen. En attendant, il rappelle les mesures techniques déjà prises par la Commission et appelle les États membres qui le peuvent à avoir recours aux fonds encore disponibles dans les programmes de développement rural.

Le commissaire européen à l’agriculture Janusz Wojciechowski a convenu le 15 avril lors d’un échange avec les eurodéputés de la commission de l’Agriculture que les demandes d’intervention sur le marché pour aider les secteurs à faire face aux conséquences de l’épidémie de coronavirus, en particulier pour le stockage privé des produits laitiers (poudre, beurre, fromages), étaient légitimes. Et, a-t-il immédiatement précisé, « si la Commission disposait d’argent, elle y puiserait immédiatement ».

Mots-clés