Bruxelles surveille la situation des marchés sans songer à interveni

14.10.2016 - 08:00
-
AG
-
Le commissaire européen Phil Hogan s’est félicité le 10 octobre devant les ministres de l’agriculture des Vingt-huit à Luxembourg du redressement du marché laitier, tout en se disant vigilant sur le début d’année prochaine. S’il reconnaît que la situation des secteurs bovins et céréaliers est difficile dans certains États membres, en France en particulier, le commissaire européen ne prévoit aucune intervention sur le marché pour autant, estimant que les exportations se portent bien et qu’elles devraient suffire à préserver ces productions d’une crise.

Le secteur laitier n’a, pour une fois, pas occupé le centre des discussions sur la situation des marchés des ministres de l’agriculture de l’UE, lors de leur réunion du 10 octobre à Luxembourg. En effet, les prix du lait à la ferme sont remontés en moyenne de 3 % en août et une hausse de 2,3 % est prévue pour septembre.