Céréales : la Russie

Le gouvernement russe envisage de se porter acquéreur de 20 % de la récolte céréalière 2008, ce qui représente un volume de 20 millions de tonnes. 10 millions de tonnes pourraient être placées sous stockage public afin de garantir la stabilité des prix et une quantité équivalente pourrait être exportées. Par ailleurs, la Russie pourrait consacrer environ 365 millions de dollars pour promouvoir la vente de céréales sur le marché mondial.

Mots-clés