Chanvre : le calendrier de Bruxelles pour accompagner le développement du secteur

19.05.2022 - 15:01
-
(AG)
-

En 2020, la Cour de Justice de l’UE a clarifié le statut du chanvre, confirmant que le cannabidiol (CBD, un des composants relaxants du cannabis) ne doit pas être considéré comme un stupéfiant, puis dans le cadre de la réforme de la Pac il a été convenu de porter le niveau maximal de THC (molécule stupéfiante) dans le chanvre de 0,2 à 0,3 %. Ces évolutions ouvrent la voie à de nouvelles utilisations du chanvre et à un développement de la production, veut croire la Commission européenne.