Chine : les campagnes en retard de dix ans sur les villes

Le niveau de vie des habitants des campagnes chinoises, soit 60 % de la population, correspond à celui qu’avaient les habitants des villes au début des années 1990, selon le vice-directeur du Bureau national des statistiques, Qiu Xiaohua, cité par l’agence officielle Chine Nouvelle. « De manière générale, le pouvoir d’achat dans les zones rurales atteint à peine le niveau de la consommation urbaine au début des années 1990 », souligne M. déclaré Qiu, ajoutant que les urbains gagnent plus de trois fois plus que les ruraux.

Mots-clés