Conseil agricole : bio, situation des marchés et négociations à l’OMC pour clore la présidence maltaise

Pour le dernier Conseil agricole sous présidence maltaise, les ministres de l’agriculture de l’UE devraient faire le constat de l’échec, à ce stade, des négociations avec le Parlement européen sur la révision de la législation sur l’agriculture biologique. Un dossier qui devrait néanmoins revenir entre les mains de la présidence estonienne – à partir du 1er juillet – pour une dernière tentative de trouver un accord. La Commission européenne fera un point, plutôt optimiste, sur la situation des marchés agricoles et leur évolution possible dans les prochains mois. Les Vingt-huit vont également demander à Bruxelles d’y voir un peu plus clair sur les négociations qui se préparent à l’OMC en particulier concernant le soutien interne aux agriculteurs. Autres points à l’ordre du jour : la Conférence ministérielle UE-Union Africaine du 2 juillet, une « Déclaration européenne » sur le soja, et un tour des questions sanitaires.

Les ministres de l’agriculture des Vingt-huit auront une nouvelle occasion de définir leurs lignes rouges sur l’épineuse question de la révision de la législation sur l’agriculture biologique, lors d’un débat qui aura lieu le 12 juin à Luxembourg à l’occasion de leur à Luxembourg. Malte, qui présidera là son dernier Conseil, a dû renoncer à finaliser les discussions sur ce dossier avec le Parlement européen faute d’avoir pu obtenir auprès des États membres un mandat de négociation (1).

Mots-clés