D'autres leviers que la viande pour réduire l'empreinte carbone alimentaire

03.01.2020 - 08:00
-
Ivan LOGVENOFF
-

Dans un article publié le 20 décembre dans la revue One Earth sur la base d’une étude auprès de 60 000 foyers, des chercheurs de l’université de Kyoto soulignent que la consommation de viande au Japon est homogène entre les foyers, et aurait donc peu de lien avec les différences d’empreinte carbone entre les familles. Pour les chercheurs, ce seraient avant tout les confiseries, l’alcool, et la fréquence de la restauration hors domicile qui caractériseraient les foyers les plus émetteurs.

Mots-clés