Des bénéfices pour « un petit groupe seulement de pays en développement »

«Un petit groupe seulement de pays en développement tirera profit de la libéralisation des échanges agricoles », confirme une étude réalisée par Ken Heydon, de la direction des échanges de l’OCDE. « Le Brésil en sera l’un des principaux bénéficiaires », précise ce document de travail.