Application nationale de la PAC en Europe

Différents outils qui servent les mêmes objectifs

24.02.2014 - 08:00
-
(YC)
-
Les différents états membres profitent des marges de manœuvre de la nouvelle PAC pour l'adapter à leurs cas, mais dans un but commun : produire plus et mieux protéger l'environnement. C'est ce qui ressort d'un débat organisé entre conseillers agricoles de plusieurs pays, le 18 février à Paris.

La France a décidé de majorer les 52 premiers hectares des exploitations dans le cadre de la réforme de la PAC, dans un but de favoriser les petites structures. Tous les pays n'ont pas fait ce choix, mais beaucoup ont pris des mesures qui vont dans le même sens, ont expliqué leurs représentants lors d'un débat sur la PAC organisé par l'association française des journalistes agricoles (Afja), le 18 février à Paris.