Élections au Brésil : les questions agricoles reléguées au second plan

28.09.2018 - 08:00
-
De notre correspondant à Buenos Aires, Marc-Henry André
-
Dans une campagne marquée par la violence et l’omniprésence dans les débats de la lutte contre la corruption, les favoris du scrutin présidentiel ont exposé leurs propositions pour leur secteur agricole devant la Confédération d’agriculture et d’élevage du Brésil.

La lutte contre la corruption avant tout, puis la santé, le chômage, la réforme des retraites et la délinquance sont les principaux sujets actuellement abordés au cours de la campagne des élections présidentielles et législatives brésiliennes, dont le premier tour aura lieu le 7 octobre. Même si elles ont été reléguées en second plan – voire éludées – des discours de politique générale des candidats à la présidence, les questions agricoles gardent leur poids au Brésil, puissance agricole mondiale, auprès d’un électorat relativement restreint, mais influent.

Mots-clés