Élevage : perspectives contrastées

14.12.2018 - 08:00
-
(AG)
-
Si la production avicole devrait progresser – à un rythme moindre néanmoins que ces dernières années –, la production de viande de l’UE devrait globalement connaître des difficultés dans les dix prochaines années malgré la hausse de la demande mondiale, du fait d’une baisse de la consommation européenne et d’une concurrence accrue sur les marchés internationaux. La principale victime devrait être la production bovine.

Dans ses perspectives agricoles pour le secteur de l’élevage à l’horizon 2030, présentées le 7 décembre, la Commission européenne prévoit une stabilité de la production de viande de l’UE (aux alentours de 48 Mt) mais avec des dynamiques différentes selon les espèces en fonction des préférences des consommateurs, du potentiel d’exportation et de la rentabilité : progression pour la volaille, stagnation pour le porc et déclin pour le bœuf.