Encore un système contre-cyclique

Globalement, le Farm Bill de 2008 ne réforme en rien les précédentes lois agricoles des Etats-Unis, affirme la direction générale de l’agriculture de la Commission de Bruxelles. Il préserve les instruments traditionnels que sont notamment les programmes de prêt, les paiements contre-cycliques, l’assurance récolte et les paiements directs, et, en fait, apporte de nouvelles mesures et non pas des changements.