Espèces invasives : des priorités

09.03.2018 - 08:00
-
Antonin GARNIER
-

Le Danemark, la Grèce et la Lituanie ont demandé à la Commission européenne, à l’occasion de la réunion des ministres de l’environnement de l'UE le 5 mars, de réduire la fréquence de la mise à jour de la liste des espèces invasives indésirables. Ces délégations ont donc salué la décision de Bruxelles de reporter la mise à jour prévue en 2018. Selon elles, ces mises à jour annuelles sont trop lourdes et ne laissent pas suffisamment de temps pour acquérir l’expérience nécessaire à la mise en œuvre du règlement.