France : éviter toute « précipitation »

22.04.2013 - 10:29
-
Rédaction Agra Presse Hebdo
-

«Je sais que la Commission souhaiterait lancer les négociations (du) partenariat transatlantique avant l’été, mais toute précipitation dans cette négociation nuirait aux intérêts européens », a estimé la ministre française du commerce extérieur, Nicole Bricq, à l’issue d’entretiens au Parlement européen, le 16 avril à Strasbourg. « J’ai pu constater aujourd’hui qu’un certain nombre de parlementaires européens partageaient cette conviction », a-t-elle dit.