Fraude alimentaire : l’UE renforce son dispositif

22.02.2019 - 08:00
-
(AG)
-

Tirant les enseignements des crises de ces dernières années, comme E. coli en 2011 et le fipronil en 2017, la Commission européenne a adopté le 15 février une mise à jour de son dispositif de gestion des crises dans le domaine de la sécurité alimentaires. Il s’agit de la mise en œuvre d’une partie du plan d’actions sur lequel la Commission européenne et les États membres de l’UE s’étaient mis d’accord en septembre 2017 pour améliorer la circulation de l’information entre les autorités nationales, suite la vaste fraude ayant conduit à la contamination d’œufs par du fipronil (1).