Négociations de l’OMC

Genève et Bruxelles gardent quelques espoirs

Pascal Lamy est « prêt » à convoquer rapidement une nouvelle réunion ministérielle pour boucler les principaux chapitres du cycle de Doha, si les réunions de hauts fonctionnaires qui se tiennent à Genève progressent sur le différend qui a fait échouer les pourparlers fin juillet. Peter Mandelson, le commissaire européen au commerce, est sur la même ligne que le directeur général de l’OMC, contrairement à la France, présidente en exercice de l’UE, qui doute de la possibilité d’une telle relance alors que se rapproche l’élection présidentielle américaine.

«En fonction des progrès réalisés par les négociateurs, je suis prêt à demander aux ministres de revenir à Genève au cours des semaines à venir pour tenter de boucler les questions restées en suspens », a déclaré le 16 septembre à Genève Pascal Lamy devant la Conférence des Nations unies pour le commerce et le développement (Cnuced).